SMED

Le  SMED : Single minute Exchange of dies

Réduction du Temps de Changement de Setup en moins de 10 minutes (un seul chiffre)

F1

Pour réduire les temps de montage et de réglage afin d’augmenter la disponibilité  des équipements de production.

Il y a aussi le SSED (en moins de 10 secondes)

Et même l’OTED (Un Toucher). Oui, ça existe.

A la limite, les pertes pour changement de setup et ajustements sont nulles et on peut produire à l’unité sans affecter la productivité et donc les coûts.

Le manque de disponibilité des équipements de production est le principal obstacle à performance tel que représenté par le TRG (Taux de Rendement Global)

Et lorsqu’on arrête pour effectuer un changement de série, l’équipement n’est forcément pas disponible. On a donc tout intérêt à s’y attarder pour améliorer ce processus

Nous appliquons les mêmes principes de coaching pour le SMED que pour les ateliers Kaizen pour en maximiser l’impact.

Tout comme dans un arrêt au puits, le nerf de la guerre, c’est le temps et le temps, c’est de l’argent.

Pourquoi Kaizen et SMED ?

  • Pour Survivre
  • Puis pour Croître

Nous devons produire

  • Plus
  • Mieux
  • plus vite
  • à moindre coûts

En décortiquant le processus, on sera en mesure de transférer les activités de changement et de réglage internes (machine arrêtée) en activités externes (machine en marche), puis en optimisant le tout, on transformera des périodes d’arrêt (passif) en périodes de d’opération (actif) efficiente.

TRG

 

On reconnaît ici dans la grille de calcul du TRG (Taux de Rendement Global) l’apport des changements de série sur le Rendement des Équipements de production. Avec les pannes, les setups & ajustements constituent la principale cause d’inefficacité.

C’est ici que le SMED intervient.